Tal Farlow

Biographie de Tal Farlow (7 Juin 1921 - 25 Juillet 1998)

Tal Farlow

Tal Farlow, de son vrai nom Talmage Holt Farlow, était originaire de Greensboro en Caroline du Nord. Il profite d'un environnement familial très musical, son père jouant de plusieurs instruments (violon, banjo, clarinette), sa mère et sa soeur pratiquant le piano (sa sœur deviendra même pianiste classique). C'est autour de 1941, après avoir entendu à la radio les premiers sons amplifiés de la guitare de Charlie Christian, que son intérêt pour la guitare va vraiment s'installer. Il relève à l'oreille les chorus (solos) de Eddie Lang et surtout de Charlie Christian dans les enregistrements de Benny Goodman. Il s'intéresse également à d'autres musiciens comme les pianistes Art Tatum et Al Haig et les saxophonistes Lester Young et Charlie Parker.

A cette époque, la scène jazz n'est pas très présente en Caroline du Nord et il est donc assez difficile de s'y produire professionnellement. Tal Farlow souffre d'asthme, ce qui l'empêche de travailler dans l'activité principale de la région qui est le coton. Il devient alors peintre d'enseignes, profession qu'il exercera tout au long de sa vie en parallèle de sa carrière de musicien.

Tal ne commencera réellement à jouer de la guitare qu'à partir de 1942, à l'âge de 21 ans, avec le pianiste Jimmy Lyons. Il se fait ensuite remarqué par la chanteuse et pianiste Dardanelle Breckenridge, avec qui il part à New-York pour une tournée de six mois. Tal Farlow découvre la frénétique scène New-Yorkaise et jouent essentiellement à Baltimore et à Philadelphie. Il ressortira de cette période son premier enregistrement en tant que sideman avec le disque Gold Braid, enregistré en 1945 avec le Dardanelle Trio.


Tal Farlow, Charles Mingus et Red Norvo

Face A

A New-York, Tal Farlow continu de travailler comme peintre d'enseignes le jour, tandis qu'il joue dans les clubs la nuit. Il rencontre les guitaristes Sal Salvador et Jimmy Raney, puis en 1946, commence à travailler avec la vibraphoniste Marjorie Hyams dans un club où joue également le trio de Charlie Parker. En 1948, il est embauché par Buddy DeFranco et part pour Los Angeles, où de 1949 à 1953 il intégrera ensuite le trio de Red Norvo avec Charles Mingus. Ce trio développe un " jazz de chambre " très efficace et permet à Tal Farlow de progresser dans son jeu et d'accéder au rang des musiciens reconnus et appréciés par la critique.

Réf. The Red Norvo Trio with Tal Farlow and Charles Mingus - The Savoy Sessions

Tal Farlow et sa Gibson ES-350

En 1953, Tal Farlow quitte pour quelque temps le trio de Red Norvo et revient sur la côte est où il enregistre trois disques en tant que sideman : New Faces - New Sounds, Vol.2 avec Gil Mellé et Vol.2 avec Howard McGhee. C'est également à cette période qu'il rejoint un bref instant, toujours en tant que sideman, les Gramercy Five de Artie Shaw.

Réf. The Last Recordings Rare and Unreleased

Avant de rejoindre de nouveau le trio de Red Norvo qui compte maintenant Red Mitchell à la basse et Jimmy Raney à la guitare, c'est en 1954 sous le label Blue Note, que Tal Farlow enregistre son premier disque en tant que leader. Il s'agit de l'album Tal Farlow Quartet, dans lequel il joue avec le guitariste Don Arnone.

En 1954, récompensé par la revue Downbeat dans la catégorie " nouveau talent ", sa réputation est maintenant inscrite aux côtés de grands noms du jazz. Tal Farlow commence à enregistrer sous son propre nom une série de disques qui l'inscriront définitivement comme étant l'un des plus grands guitaristes de jazz de tous les temps. Ces disques, notamment Autumn in New York, The Tal Farlow Album, The Guitar Artistry of Tal Farlow et The Swinging Guitar of Tal Farlow, vont révéler un musicien doué d'une imagination exceptionnelle dans le phrasé et d'une technique ahurissante de rapidité. Ces disques lui permettront également de remporter plusieurs prix et de devenir une référence pour beaucoup de guitaristes.

A partir de 1958, date à laquelle il se marie avec Tina Loewe, Tal se retire progressivement de la scène musicale professionnelle et s'installe à Sea Bright dans le New Jersey. Il reprend les pinceaux et vit de son activité de peintre d'enseignes, tout en jouant de temps en temps dans les petits clubs locaux. C'est durant cette période qui va durée de 1959 à 1967 et pendant laquelle Tal Farlow n'enregistrera aucun disque, que la firme Gibson en 1962, développera avec sa participation, un modèle en son nom. Ce modèle " prototype " était inspiré d'une ES-350 et équipé d'un micro Charlie Christian. C'est à partir de cette guitare que fût conçu le modèle Tal Farlow, fabriqué à un peu plus de 200 exemplaires entre 1962 et 1967. La production de ce modèle, prisé par les collectionneurs, a été relancé en 1994.

En 1967, il range ses pinceaux pour participer à l'album Up, Up And Away de Sonny Criss, puis intègre la scène du festival de jazz de Newport, avec le pianiste George Wein. Une tournée de quelques mois s'en suivra ainsi qu'un disque enregistré en live en 1969 nommé George Wein's Newport All Stars. Mais le retour officiel de Tal Farlow aura lieu en 1969 avec l'album The Return of Tal Farlow. Retour provisoire puisque le guitariste disparaît de nouveau de 1970 à 1975.


Tal Farlow

Face B

Ce n'est qu'en 1976 que Tal Farlow revient dans les studios avec la maison de disque Concord et qu'il recommence à enregistrer régulièrement. Il se lance dans des tournées à travers le monde entier et fait de nouveau l'unanimité du public. N'en déplaise à ceux qui le croyaient éteint après son exile, Tal Farlow nous lègue entre 1976 et 1981 une deuxième volée de chefs d'œuvres, dont A Sign of the Times, Chromatic Palette ou encore The Legendary Tal Farlow. Cette période sera aussi riche en collaboration puisqu'il participe au Great Guitar Trio avec Herb Ellis, Charlie Byrd et Barney Kessel. A noter également des duos avec Lenny Breau sur l'album Chance Meeting ou encore avec le français Philippe Petit sur Standards Recital.


Disque rayé...

Suite au décès de sa femme en 1994, il arrête ses tournées mondiales et ne joue plus qu'aux Etats-Unis. En juin 1996, il partage la scène du Merkin Hall à New York lors du JVC Jazz Festival qui lui ait dédié. Il se remarie en 1997 avec Michelle Hyk, mais en août de la même année, les premiers signes d'un cancer de l'œsophage lui sont diagnostiqués. Tal Farlow ne joue alors presque plus en public, mais continu malgré tout à enseigner et à jouer, ce qu'il fera jusqu'à son dernier souffle. Le cancer finira par l'emportera un an plus tard, le 25 juillet 1998, à l'âge 77 ans.

" Tal Farlow est un des grands créateurs du jazz moderne. Avec lui, la musique évolue tous les soirs, c'est un magicien des sons. Il a gardé une fraîcheur inouïe et il cherche toujours, lui qui est pourtant si complet et qui a apporté tant d'innovations au jeu de guitare en jazz, comme l'usage du pouce, bien avant Wes Montgomery. "

Philippe Petit (Jazz Magazine)

Gold Braid : Dardanelle Trio

Label : Audiophile AP-32

Enregistrement : 1945 (NYC)


Plus d'infos sur ce disque

The Red Norvo Trio with Tal Farlow and Charles Mingus - The Savoy Sessions

Label : Savoy SJL 2212

Enregistrement : 03/05/1950 & 13/04/1951 (Los Angeles) - 31/10/1950 (Chicago)


Plus d'infos

New Faces - New Sounds : Gil Mellé

Label : Blue Note BNEP 203 (BLP 5020)

Enregistrement : 31/01/1953 au studio Van Gelder Recording (New Jersey)


Plus d'infos

Vol.2 : Gil Mellé

Label : Blue Note

Enregistrement : 25/10/1953 au studio Van Gelder Recording (New Jersey)


Plus d'infos

Vol.2 : Howard McGhee

Label : Blue Note 95748

Enregistrement : 20/05/1953 au studio WOR (NYC)


Plus d'infos

The Last Recordings Rare and Unreleased : Artie Shaw

Label : Musicmasters 01512-65071-2

Enregistrement : février & mars 1954 (NYC & Hollywood)


Plus d'infos

Tal Farlow Quartet

Label : Blue Note BLP5042

Enregistrement : 11/04/1954 au studio Van Gelder Recording (New Jersey)


Plus d'infos

Autumn in New York

Label : Norgran MGN-1097 (UCCV-9410) / Verve 2304 321

Enregistrement : 15 & 16/11/1954 enregistrement radio (Los Angeles)


Plus d'infos

The Tal Farlow Album

Label : Polydor Japan (Norgran MGN-1074 / Verve UMV2584)

Enregistrement : 02/06/1954 Fine Sound (NYC) & 25/04/1955 enregistrement radio (Los Angeles)


Plus d'infos

The Guitar Artistry of Tal Farlow

Label : Verve 6143 (MGV2588)

Enregistrement : 15 & 16/12/1959 (NYC)


Plus d'infos

The Swinging Guitar of Tal Farlow

Label : Verve MGV 8201 (2304 211)

Enregistrement : 31/05/1956 Fine Sound (NYC)


Plus d'infos

Up, Up And Away : Sonny Criss

Label : Prestige PR7530

Enregistrement : 18/08/1967 (NYC)


Plus d'infos

George Wein's Newport All Stars : George Wein

Label : Atlantic SD 1533

Enregistrement : 26 & 27/02/1969 (NYC)


Plus d'infos

The Return of Tal Farlow

Label : Prestige 7732 / OJCCD 356-2

Enregistrement : 23/09/1969 (NYC)


Plus d'infos

A Sign of the Times

Label : Concord CJ26 (LP) / CCD-4026 (CD)

Enregistrement : 02/08/1976 au Coast Recorders (San Francisco)


Plus d'infos

Chromatic Palette

Label : Concord CJ154 (LP) / CCD-4154 (CD)

Enregistrement : janvier 1981 (NYC)


Plus d'infos

The Legendary Tal Farlow

Label : Concord CJ266 (LP)

Enregistrement : septembre 1984 au studio Sage and Sound (Hollywood)


Plus d'infos

Chance Meeting

Label : Guitar Archives GTR-0003

Enregistrement : 21/05/1980 Rumson (New Jersey)


Plus d'infos

Standards Recital

Label : FD Music 151932

Enregistrement : novembre 1991 au Studio des Dames (Paris)


Plus d'infos

Livre


Tal Farlow - Un accord parfait - A life in Jazz Guitar

Tal Farlow - Un accord parfait - A life in Jazz Guitar

Première biographie illustrée consacrée à Tal Farlow écrite par Jean-Luc Katchoura avec Michele Hyk Farlow, la veuve du guitariste. Elle retrace la vie musicale de Tal à travers de nombreux documents puisés dans les archives personnelles de la famille Farlow.

En savoir plus

Vidéo


Flamingo

Extrait provenant du film documentaire Talmage Farlow avec Tommy Flanagan et Red Mitchell.

Voir la vidéo

Transcription


Tal Farlow - Like Someone in Love

Like Someone in Love

Transcription en solfège de l'intro, du thème et des chorus de Like Someone in Love enregistré sur l'album The Swinging Guitar of Tal Farlow.

Télécharger

A propos

Le site Tal-Farlow.com est une réponse au fait qu'il n'existe pas de site officiel dédié à Tal Farlow. Son objectif est donc de rendre hommage à ce guitariste exceptionnel, en essayant d'apporter les informations nécessaires à la découverte de ce génie oublié. Ce site rassemble et recoupe toutes les informations dont je dispose, additionnées aux données trouvées sur Internet, et ceci afin d'offir à ce musicien une visibilité sur le web.

Crédits : je dédie également ce site à mon pote Roger qui m'a ouvert les feuilles sur cet extraterrestre de la guitare Jazz ; )